LBOTP

Potins et anecdotes par Missbunny

Potins et anecdotes

Aujourd’hui, j’ai emmené Choupette chérie chez le docteur ... Non non elle va bien, mais c’est l’heure de la révision des 30 000 Km.

Heureusement, j’avais prévenu qu’il me fallait un véhicule de prêt. J’aurais du préciser ma demande.

Le jeune homme, fort civil, me toise gentiment de haut en bas et me demande très innocement si je vais loin. Ayant répondu par la négative (mais pourquoi aurais-je menti ?) il s’excuse platement et me demande de le suivre .... Là, je m’imagine le pire ... du style la vieille 125 pourrie et décrépie qui trone au fond du garage, ou encore la 350 four hors d’âge et pissant l’huile ... Nous avançons sur le parking vers une 125 rebel ayant vu des jours meilleurs et je me dis "et voilà, c’est donc la 125 pourrie"

ERREUR !!!

A côté de la-dite 125 se trouve garé un joli et presque neuf SCOOTER .... Tout mais pas ça ! Malheureusement, le jeune homme s’excuse de nouveau et me dit que les motos de prêt n’ont pas été rendues à temps et qu’il me faut partir au guidon de ce petit bout de plastique bleu électrique ou marcher jusqu’à mon bureau. J’ai sérieusement envisagé la 2ème solution puis je me suis rappelée qu’une randonnée de plusieurs km le long d’une nationale très passante et le tout avec un harnachement de moto sur le dos ne serait peut-être pas recommandée ...

Un chouya (bon OK un très gros chouya) désespérée, je demande au jeune homme avec force papillonnement d’oeil si vraiment il n’a rien d’autre à me prêter ... une voiture, un vélo, une trottinette, une corde pour me pendre ... ? Rien de rien me répond-il et me voilà donc parti sur la CHOSE entopcasée en me rappelant que j’ai toujours mes couleurs sur le dos et un casque jet et donc qu’on pourrait me reconnaître ! Enfin partie, le mot est fort. Je monte sur le truc, pousse un peu sur le guidon, tout va bien, ca descend de la béquille et c’est tout léger, il fallait bien s’y attendre. Je tourne l’accélérateur ... rien ... erf, ca commence bien ... je tourne un peu plus, le bruit se fait plus fort mais toujours rien ... et puis finalement, ca bouge enfin. Je pose mes pieds à l’endroit prévu pour et je me retrouve assise comme sur une chaise, sans réelle place pour étaler mes gambettes (pitié rendez-moi ma highway bar). Précautionneusement, je sors du parking, et je me lance (pas trop vite tout de même) dans la rue. La stabilité est pas terrible, mais ca va. Je m’enhardis et atteint glorieusement les 50 km/h quand soudainement, l’abruti de derrière me double et se rabat ... sur ma roue avant ! Je freine de l’avant ... erf non c’est l’arrière ce levier là ! ... et pas de pédale de frein ... l’arrière dérape un peu et je me fais une jolie trouille tout en invectivant sauvagement (et croyez moi j’ai du répertoire) ce connard de caisseux qui ne respecte pas les demoiselles en scooter .. non mais des fois. Je continue ma route, avec le palpitant qui cogne encore fort et j’arrive sur un carrefour ... je freine tout doucement et je débraye ... hein y’a pas d’embrayage ???? Merde ! C’est pour ca que j’ai failli me vautrer alors ! Il avait fumé quoi le mec qui a concu ce truc pourmettre un frein à la place de l’embrayage ? Finalement, je prends la nationale, histoire d’éviter les stops et autres priorité à droite, résignée à me trainer lamentablement à droite et à me faire doubler par tout le monde. Je tourne la poignée et Oh surprise, l’aiguille monte lentement mais sûrement vers les 100 Km/h, les dépasse et atteint même le chiffre mirobolant de 120 !!!!

Bon je suis finalement arrivée entière au bureau mais les 7km qui me séparent du concess ont pris des airs de rando raid ... La prochaine fois, sans moto de prêt, je ne laisserais pas la mienne en dépôt ... Trop dangereux leur truc !

Missbunny

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.
Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.