LBOTP

Le retour

A l’occasion d’une halte à l’entrée de la ville, le soleil n’étant pas encore couché bien que masqué par de gros nuages gris, il est 19h30, Titi qui est le seul à avoir pensé à prendre son appareil photo, peine à prendre un plan de la cathédrale. Pas de problème. On va se rapprocher et après avoir prévenu nos épouse que nous n’étions pas encore rentré nous décidons de parcourir le centre ville quasi désert, en moto et de voir de plus près cette cathédrale.

Après moult détours , nous parvenons aux pied de ce monument et profitons d’un concert en préparation pour ranger les machines et visiter cet édifice (ouverture normale jusqu’a 19h). Le soleil ayant réapparu juste avant d’aller dormir nous fit profiter de ses rayons pour que nous puissions admirer les vitraux de la cathédrale aussi déserte que les rues de la ville...

Il nous faut penser à ravitailler en carburant. Nous prenons la direction de l’autoroute Auxerre nord et ravitaillons machines et bonhomes dans un centre commercial tout proche.Nous passerons une bonne heure et demi à nous restaurer et nous détendre.Nous élaborons un plan de retour et évaluons nos temps de parcours : Il est 22 heures, une chose est sure ; on est pas couché !

Nous enquillons l’autoroute, la nuit la sensation de vitesse est augmentée et c’est à la vitesse légale que nous avalons les bornes. L’autoroute est très fluide et les retours de vacances embouteillés n’ont pas d’effet à cette heure tardive. Nous roulons quasiment seuls. Sans se parler, nous nous comprenons parfaitement et instinctivement. Nous roulons chacun dans une file ,à la même vitesse en arrosant le ruban rendu fluorescent par les bandes blanches de nos optiques à surface complexes en pleins phares. Le retour se déroule ainsi facilement et la fatigue des kilomètres parcourus n’a pas encore trop d’effet sur nos réflexes et nos yeux.

A zéro heures nous nous désaltérons sur un banc devant chez moi.

Mon compagnon de route a encore 25 kilomètres qui le sépare de son lit. Nous avons parcouru plus de 650 KM dans la journée et visité 5 sites et connu un bon plan pour les motards. Nous sommes sereins, à peine fatigués. Nous avons le sentiment de s’être payé une sacré tranche de moto. Le devoir accompli en quelque sorte...

Jef

Bonne adresse : Relais motard 58 - Le relais des voyageurs, Gien sur Cure (03 86 78 42 88) Sortie annuelle annulée pour cause de manque de participants et de météo catastrophique pour le dimanche, nous décidons avec Titi de nous faire le Morvan.

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.